La vie est belle !





Notez

Le couple chrétien

8 Janvier 2016 - écrit par La vie est belle ! 7J/7 - Lu 733 fois



Il ne s’agit pas d’une étude sociologique du couple et de la famille, telle qu’auraient pu la faire des sociologues ou autres psychologues compétents. Je ne suis pas qualifié pour cela. Ce qui suit est le fruit d'une réflexion tirée à la fois de l'étude des Saintes Écritures, de l'observation et de mon expérience personnelle. Je veux être plus un conseiller que docteur dans cette étude.

Le mariage selon les Écritures

Il est Institué par Dieu, dès le commencement.

Dieu dit :"Il n'est pas bon que l'homme soit seul, je lui ferai une aide semblable à lui." Genèse 2.18.

C'est ce que Jésus rappelle :

Il répondit : N’avez–vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l’homme et la femme et qu’il dit : C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair ? (Genèse 2.24)
Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. Matthieu 19.4/6

Les termes " maris, femmes, épouses, époux, fiancé et fiancée, mariage, noces…" reviennent constamment dans les Ecritures, que ce soit dans l'Ancien ou le Nouveau Testament.

Le mariage est un engagement réciproque de l'union exclusive entre un homme et une femme.

Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères. Hébreux 13:4

Cette union va bien au-delà d'une association entre deux êtres qui décident de vivre ensemble, mais il produit une union fusionnelle de deux personnes devenant "une seule chair", comme le dit encore Jésus :

Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont devenus une seule chair. Matthieu 19.5 -

C'est d'abord l'union voulue et réalisée par un homme et une femme, qui s'engagent l'un envers l'autre et fondent ensemble un foyer. Ils deviennent "un".

L'union physique d'un homme et d'une femme est considérée comme un acte aux conséquences déterminantes, parce qu’ elle implique " une union plus intime, celle de l’âme. Par l’expression " une seule chair " on peut comprendre l'union de deux personnes se fondant dans l'unité du couple qui se retrouve dans une même âme, une même pensée, un même amour, une vie commune, une communion.

Le mariage est établi pour durer toute une vie et doit être honoré.

Jésus dit : "Que l'homme ne sépare pas ce que Dieu a uni. Marc 10.7" - Que l'homme donc ne détruise pas ce que Dieu a institué.

La célébration du mariage

Elle varie selon les pays, les coutumes et les religions, mais le mariage est une institution respectée et pratiquée parmi tous les peuples, les tribus ou les civilisations. Genèse19.31

Il peut être accompagné de cérémonies religieuses ou civiles, de réjouissances, de fêtes…Il peut aussi se pratiquer dans la plus simple intimité : Genèse 24.67

Pour les chrétiens, l'Église consacre et bénit l'engagement de deux de ses membres en son sein, au cours d'une assemblée spécialement réunie dans ce but.

Le mariage civil est officialisé par le magistrat de la cité. Il est bon de préciser que les autorités civiles sont aussi des institutions divines. Romains 13.1 à 7

De toutes façon, le mariage institue la vie officielle d'un couple dans la société, quelque soit le peuple, la tribu ou la religion.

La forme peut être différente, mais le fait demeure : Dieu lui même a institué le mariage consacrant l’union d’un homme et d’une femme comme un couple formant une maison et une famille.

Il se doit d'être honoré dans la fidélité et la pureté, selon ce qui est écrit :

Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères. Hébreux 13.4

Le mariage s'élève à sa dimension spirituelle en prenant comme modèle la relation du Seigneur Jésus-Christ avec son Eglise. Éphésiens 5.22/32

Un des règles essentielle du mariage c'est la pureté et la fidélité. Hébreux 13.4

Dans la loi de Moïse, l’adultère est sévèrement puni…de peine de mort…

Lévitique 20:10 Si un homme commet un adultère avec une femme mariée, s'il commet un adultère avec la femme de son prochain, l'homme et la femme adultères seront punis de mort.

Deutéronome 22:22 Si l'on trouve un homme couché avec une femme mariée, ils mourront tous deux, l'homme qui a couché avec la femme, et la femme aussi. Tu ôteras ainsi le mal du milieu d'Israël.

Jésus va plus loin que la loi en déclarant " adultère " toute pensée de convoitise d’une autre personne :

"Vous avez appris qu'il a été dit: Tu ne commettras point d'adultère. Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur" .Matthieu 5.27/28

Les mariages mixtes

Deutéronome 7.3,4

Dans ce passage, Dieu indique clairement la raison de son interdiction : car ils détourneraient de moi tes fils, qui serviraient d’autres dieux...

Ce qui s'est d'ailleurs produits : ... ils prirent leurs filles pour femmes, ils donnèrent à leurs fils leurs propres filles, et ils servirent leurs dieux. Juges 3:6

Le grand roi Salomon, malgré la sagesse que Dieu lui avait accordée, fut entraîné lui-même dans l'infidélité, parce qu'il ne se conforma pas à la Parole de Dieu à ce sujet - 1 Rois 11.1/2(3.1) -

On retrouve le même souci dans l'écrit de Paul en 2 Corinthiens 6.14

Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres? Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle?
Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit: J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.
C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai.

En lisant ces textes et quelques autres nous devons bien comprendre qu'en plus du danger de l'infidélité à Dieu, il s'ensuit des situations difficiles et les conflits que produit la vie en commun de deux personnes dont la foi est différente et les opinions opposées.

•Difficultés de compréhension et d'accord commun.


• Opposition à la pratique de la foi.


• Séduction et entraînement à des pratiques idolâtres ou impures.


S'ajoute à ces difficultés un autre problème important, celui de l'éducation et de la foi des enfants.

Aussi, la solution la meilleure c'est de se marier dans le Seigneur. 1 Cor.7.40

Le chapitre 7 de la première aux Corinthiens contient des instructions et des conseils de l'apôtre Paul concernant les principes de la vie commune du couple marié. Il est important que nous donnions la priorité aux enseignements de la Parole de Dieu dans toutes les circonstances de notre vie, car lorsque nous l'enfreignons, nous en subissons les conséquences.

LE COUPLE CHRÉTIEN

Le couple est soumis à l’influence des traditions et des coutumes selon les peuples, les cultures et les religions, dans lesquels il vit.

Chez certains peuples, autrefois et encore aujourd’hui, le mariage est l’affaire des parents de chacun des futurs époux. Les fiancés sont choisis par d’autres et les mariages conclus sur la base de tractations de dots ou d’échanges : parfois, quelques chameaux ou plus selon la valeur estimée de la fiancée.. . Isaac n’eut pas beaucoup d’initiative dans le choix de son épouse. Et pourtant il l’aima !

Aujourd’hui, en Europe, dans les pays christianisés et modernes les choses sont bien différentes.

La compréhension spirituelle du mariage , de la vie de l’homme et de la femme mariés telle que Dieu l’a conçue dès le commencement, c'est le but de cette étude est. Genèse 2.24

Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. Romains 12:2

Premièrement Dieu a créé l’être humain dans ses différentes composantes : esprit, âme et corps. Ce dont nous devons tenir compte. L’être humain n’est pas un ange, un esprit…Il n’est pas non plus un animal doté d’un instinct

L’être humain est un être raisonnable, doué d’intelligence et de volonté propre : la réflexion et le libre arbitre.

Il peut choisir et décider de ses projets. Il n’est pas programmé d’un instinct reproducteur, migrateur, nourricier… Il ne subit pas, contrairement à ce que nous pourrions croire... Déjà dans le jardin d'Eden, dès le commencement, Dieu a laissé à Adam et Eve le libre arbitre, en l'avertissant toutefois des conséquences de leur choix :

L’Eternel Dieu donna cet ordre à l’homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. Genèse 2:16

Comme il le dira plus tard à son peuple :

J’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives. Deutéronome 30:19

L’être humain est créé " couple " …

Dieu le créa mâle et femelle, Adam = homme et Eve = femme, dans le but d’être heureux (il n’est pas bon que l’homme soit seul) et aussi de se perpétuer. Genèse 1

La complémentarité ne provient pas d’un choix humain, mais divin. Genèse 2.18

La sexualité n’est pas une invention humaine, mais vient de Dieu le créateur, quoique sa pratique est laissée à la décision l'être humain (tout est relatif) dans le cadre de ce qui est naturel et non contre nature. La sexualité fait partie de l’ensemble des facultés que Dieu a données au couple qu’il a créé. " Dieu les créa mâle et femelle " (Littéralement dans le texte)

Ceci étant établi, se pose le problème du " relationnel "…

On parle beaucoup de " l’harmonie du couple " comme une chose à laquelle il faudrait renoncer tant ce serait un rêve pieux !

Le couple chrétien aujourd'hui

Tout d’abord, lorsque l’on parle " d’un couple chrétien ", nous devons prendre garde à ne pas l’idéaliser, en faire un modèle de perfection. Comme les autres humains, les maris et les femmes chrétiennes ont leurs faiblesses, leurs défauts, leurs péchés. Il n’y a pas de ménage sans nuages, ni de couple sans difficultés. La perfection n’est pas de ce monde et les difficultés existent aussi dans les couples chrétiens !

Cependant, le couple chrétien a des ressources que d’autres n’ont pas. C’est ce qui fait la différence. Il trouve sa force dans la foi et la relation avec Dieu.

Le chapitre 13 de la première épître aux Corinthiens présente l’amour idéal : l’amour divin, que nous devons rechercher, nous efforcer d’atteindre. Mais dans cette perspective, nous aurons à chercher auprès du Seigneur toute l’aide nécessaire pour vivre le mieux possible notre vie de couple, selon le conseil de Dieu.

- le choix du conjoint …Passion…Raison…Sagesse… ?

Au fait, choisit-on toujours ou subissons nous les circonstances ou la pression des émotions et des sentiments ?

Le choix dépend souvent de certains critères : la religion, la race, la culture, le milieu social…

En Israël, Dieu interdit les mariages avec d’autres peuples…

Tu ne contracteras point de mariage avec ces peuples, tu ne donneras point tes filles à leurs fils, et tu ne prendras point leurs filles pour tes fils; Deutéronome 7:3

Dans l’Église de Christ, l’apôtre Paul recommande de se marier dans le Seigneur. 1 Co7.39

Il met en garde contre certaines associations :1 Corinthiens 6.14 "à cause du danger de l’abandon de la foi ou des difficultés trop grandes à rester fidèle au Seigneur", selon l'exemple d'Achazia roi de Juda :

Il marcha dans la voie de la maison d'Achab, et il fit ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, comme la maison d'Achab, car il était allié par mariage à la maison d'Achab. 2 Rois 8:27

- Les fiançailles :

Elles sont un temps de préparation, une approche progressive pour se mieux connaître. Mais aussi un temps de vigilance et de maîtrise de soi, afin d'éviter les pièges de la sexualité facile .

- Le concubinage et les relations sexuelles avant le mariage ou hors mariage ?

C'est de l'inconduite, la fornication est le terme employé par les Écritures. Même si ce comportement est à la mode dans le monde, que chacun se conserve pur, c'est l'invitation de la Parole de Dieu.

Les situations de concubinage dans la Bible ont engendré bien des problèmes et même s'il a été le fait d'hommes de réputation, nous savons que le projet de Dieu pour l'être humain est le mariage dans la fidélité à l'époux ou à l'épouse. Il est écrit :"Que chacun ait sa femme et que chaque femme ait son mari". 1 Cor.7

Nous l'avons dit et lu dans les Écritures : Le couple chrétien est un couple marié. 1 Cor. 7.2

Dans le vocabulaire divin il est question du mari et de sa femme, de l’époux et de l'épouse. Un jeune homme et une jeune fille qui se fiançaient ne se connaissaient qu'après que le mariage eût été célébré. Es.62.5 - C'était une loi en Israël. Deutéronome .22.20 – C'est une règle morale normale parmi la plupart des peuples, à plus forte raison pour les chrétiens.1 Thessaloniciens 4.3/5

Les relations conjugales

En ce qui concerne la relation affective et amoureuse du couple, la sexualité, la contraception, quelques lectures bibliques nous apprendrons :

. le respect, la fidélité, et la pureté< Hébreux 13:4

. l’amour< Éphésiens 5.22 à 33 –

. La sagesse< 1 Corinthiens 7

. L’harmonie, La place de chacun dans l’ordre créateur divin < 1 Corinthiens 11….

Les problèmes rencontrés dans les relations sexuelles du couple relèvent souvent d’une difficulté relationnelle : communication inexistante, on ne se parle pas ou peu, incompréhension, méconnaissance du conjoint, tabous culturel ou religieux, inhibitions, blocages psychologiques, absence ou manque de tendresse, peurs, craintes…parfois problèmes de santé, fatigue, surmenage professionnel.

La vie du couple est plus importante que la vie professionnelle, afin de la préserver il faut savoir aménager du temps et de l’espace pour l’expression sentimentale et amoureuse.

Les maîtres mots de l'harmonie dans la sexualité du couple sont : amour, affection, tendresse, prévenance, fidélité et pureté.

La vie à deux est un long et patient apprentissage, toujours remis en question, qui demande de la patience, des efforts réciproques, de l’écoute et du bon vouloir de la part de chacun.

L'amour

Avant la relation sexuelle, il faut placer "la relation sentimentale" : l’amour. Or l'amour, c’est quoi ? L'attirance physique ? le coup de foudre ? Nous savons bien que l'amour vrai est un sentiment profond et durable (plus fort même que la mort), défini en 1 Corinthiens 13

La loi qui régit le couple chrétien ne peut être que celle de Christ = l'amour

Un des problèmes le plus fréquent c'est l’autorité despotique du "mari-chef" ou son inexistence la plus complète…et encore l’esprit d’indépendance. Or le mariage est une association. Dans le couple, le mari appartient à sa femme et la femme appartient à son mari.

La femme n'a pas autorité sur son propre corps, mais c'est le mari; et pareillement, le mari n'a pas autorité sur son propre corps, mais c'est la femme. 1 Corinthiens 7:4

Il est évident que ce qui préside à l’harmonie du couple ce n’est pas ce que l’un " devrait " à l’autre, la recherche de son propre plaisir au détriment de l’autre. L’amour c’est le don de soi en premier, c’est rechercher le bonheur de l’autre, c’est le contraire de l’égoïsme. Avant d’unir le corps il faut d’abord unir l’âme !

Unir l'âme

L'apôtre Paul écrivant aux premiers chrétiens leur demandait de s'efforcer d'avoir un même sentiment, un même amour, une même âme, une même pensée… après avoir parlé, de consolation, de soulagement, de communion d'esprit, de compassion et de miséricorde…Philippiens 2.1/2

Si cela est nécessaire à l'édification d'une église, à plus forte raison est-ce indispensable à l'harmonie de la famille chrétienne. Quelqu'un a dit que s'aimer ce n'était pas se regarder dans les yeux, mais regarder dans la même direction. Nous sentons bien que ceci est tellement vrai, mais aussi tellement difficile à pratiquer… Un jour devant l'interrogation étonnée d'une personne, un homme répondait en parlant de la femme qu'il aimait : "Mais j'aime son âme !"

L'âme c'est notre personne réelle, tout ce qui fait l'expression de notre vie. N'est-il pas dit de Jonathan le fils du roi Saül, au sujet de David qu'il l'aimait comme son âme…

La force d'un couple chrétien, c'est de réaliser que leur union est aussi spirituelle, que la piété n'est pas uniquement une affaire individuelle, mais qu'elle fait aussi partie de l'union d'un couple chrétien. Prier ensemble, lire et méditer la Bible ensemble, instruire et éduquer les enfants ensemble, vivre ensemble la vie d'église, en un mot pratiquer ensemble les choses qui concernent la vie d'enfants de Dieu.

La prière en commun dans la famille est un lien qui unit et développe spirituellement la famille.

C'est dans les moments intimes de la prière en commun que se trouvent résolus les problèmes qui viennent perturber l'union du couple, lorsque chacun rentre de son travail tendu et fatigué. Ne serait-ce pas l'occasion de faire un effort pour se recueillir ensemble et remettre les choses au Seigneur ?

Prier ensemble, avant les repas, le matin ou dans la journée, le soir après la journée de travail… rendre grâce à Dieu pour ses bienfaits, lui confier ses projets et ses besoins, lui demander du secours dans l'épreuve… Jésus dit que si deux sont d'accord pour demander quelque chose, Dieu les exaucera.

Enfin, le couple chrétien sert Dieu ensemble, dans sa foi, dans son témoignage, dans ses engagements et ses actions au service de son prochain, dans sa vie d'église, dans le ministère.

Lorsque l'âme des époux est unie, c'est l'assurance d'une vie familiale équilibrée et harmonieuse, un témoignage pour les enfants et un atout supplémentaire pour leur bonne éducation..

La contraception

La Bible ne donne pas de précision sur ce sujet et le mot lui-même ne s'y trouve pas. Cependant, comme toutes les choses de notre vie, c'est un domaine qui nécessite notre réflexion et la maitrise de soi, car la procréation fait partie de la responsabilité du couple. Les animaux possèdent un instinct reproducteur… L’être humain est un être autonome, il gère sa vie et est responsable de ses actes.

La vie vient de Dieu, mais c’est l’être humain qui pratique l’acte concepteur.

Peut être pourrions nous adapter à ce domaine aussi la parabole de Jésus, concernant l'homme qui s'assied pour calculer la dépense avant de construire. La foi n'est pas de l'inconscience ou de la légèreté coupable. Combien d'hommes imposent des grossesses répétées à leur femme parce qu'il ne savent pas tout simplement maîtriser leurs désirs.

Lorsque nous lisons les Ecritures, concernant la vie familiale, nous remarquons que le nombre d’enfants par famille est très variable, comme si Dieu laissait à chacun le libre choix.

Ève s’exclame à la naissance de son fils premier-né : " J’ai formé un homme avec l’aide de l’Éternel " Genèse 4.1/2

Il y a dans ce texte la notion de dépendance de Dieu et de responsabilité du couple. L’homme et la femme apportent chacun leur contribution à la formation d’un enfant, dans un accord réciproque, mais c’est Dieu qui donne le souffle de vie et qui va former le corps dans le sein maternel. Le psalmiste le reconnait bien :

C'est toi qui as formé mes reins, Qui m'as tissé dans le sein de ma mère. Psaumes 139:13

Job, dans son épreuve, dit à Dieu :

Souviens-toi que tu m'as façonné comme de l'argile; Voudrais-tu de nouveau me réduire en poussière? Ne m'as-tu pas coulé comme du lait? Ne m'as-tu pas caillé comme du fromage ? Tu m'as revêtu de peau et de chair, Tu m'as tissé d'os et de nerfs; Tu m'as accordé ta grâce avec la vie, Tu m'as conservé par tes soins et sous ta garde. Job 10:9/12

Enfin le Seigneur dit au prophète Jérémie :

Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations. Jérémie 1:5

En lisant les Écritures nous découvrons que Dieu place les parents devant leurs responsabilités concernant le nombre de leurs enfants et leur éducation.

C'est dans la réflexion, l'amour de notre conjoint, la sagesse et la maitrise de soi, que nous trouverons les bonnes réponses à la façon dont nous gérons la sexualité dans notre vie de couple.

Voici ce que répondait avec sagesse, un pasteur à une jeune fille qui lui demandait conseil avant de se marier :

"La Bible nous communique la pensée du SEIGNEUR dans tous les domaines de notre vie, c'est pourquoi nous devons toujours chercher à connaître LA PAROLE DE DIEU.
La contraception est autorisée lorsqu'elle suit le cycle de la vie, par contre lorsqu'elle empêche la nidation de l'ovule fécondé, appelé zygote, dans l'utérus de la femme, cela devient un grave péché, car on détruit une vie déjà formée.
L'ovule non fécondé est éliminé tous les mois par le corps de la femme, au travers des menstruations; ceci fait partie du cycle de la vie.
La pilule est autorisée, mais pas "la pilule du lendemain" qui empêche l'ovule fécondé de poursuivre sa progression vers l'utérus (matrice).
Il y a plusieurs méthodes contraceptives; allant de la méthode dite "naturelle", basée sur l’abstinence durant la semaine de l’ovulation, qui se produit le 14è jour après le début des dernières menstruations, jusqu’aux récentes innovations.

Quelles sont les méthodes tolérables de contraception ?

Certaines méthodes ont des conséquences parfois dangereuses sur la santé et il faut être prudents. Ce qui est acceptable ce sont toutes les méthodes qui empêchent la rencontre des deux gamètes. Parce qu'une fois que la rencontre a eu lieu, c'est un être humain.

Il existe des méthodes dites naturelles, qui ne sont pas toujours fiables à 100%. Un couple qui choisirait une telle méthode doit aussi se préparer à l'éventualité d'accueillir un enfant. En réalité quelque soit la méthode tout couple qui a une vie sexuelle doit s'attendre à devoir accueillir un enfant puisque mème la pilule et le préservatif ne sont pas fiables à 100% !!

Parmi ces méthodes, on trouve :
L'abstinence, qui doit être la norme d'un couple non-marié, mais qui n'a pas de raison d'être dans un couple marié, sauf pour la prière, nous dit l'apôtre Paul en 1 Cor. 7.

L'abstention temporaire avec détection de l'ovulation (la femme est infertile 2 jours aprèsl'ovulation) en suivant la courbe de température, l'nspection de la glaire cervicale, la détection biochimique dans les urines

L'interruption du rapport sexuel par le retrait de l'homme au moment de l'éjaculation.

Parmi les méthodes contraceptives non-naturelles, on trouvera :

Les préservatifs, qui n'ont pas non plus une fiabilité à 100%, ni

Les utéro-progestatifs (OP) qui empêchent l'ovulation. C'est la pilule classique, et connue.

Il y a également la stérilisation chirurgicale : ligature des trompes pour les femmes, vasectomie pour les hommes, qui empêchent toute rencontre ultérieures des gamètes. Cet acte est souvent
définitif et doit faire l'objet d'une réflexion sérieuse du couple, envisageant tous les cas de figure.

Chaque méthode ayant des avantages et des inconvénients, l’essentiel est de ne pas toucher à la vie humaine dès sa conception."

Le respect de la vie

A ce sujet, il faut souligner la nocivité des lois en vigueur dans de nombreux pays concernant l'avortement. Des hommes et des femmes incroyants ont invoqués de nombreuses et diverse raisons pour mettre un terme à la grossesse en supprimant l'enfant conçu, par des méthodes considérée comme légitimes, hélas.

Parmi les méthodes discrètes et faussement considérées comme contraceptives on peut citer :

. Le stérilet, qui est le moyen le plus répandu. C'est un dispositif abortif intra-utérin.

. Les progestatifs injectables qui empêchent la nidation ou fixation de l'embryon.

. les implants contraceptifs, mêmes caractéristiques que les progestatifs, à faible dose continu.

Il existe aussi un produit qu'il est difficile de classer, qui contient des progestatifs à faible dose
continue : empêchant l'ovulation parfois, agissant sur la glaire cervicale. Donc elle fonctionne
souvent comme contraception légitime, mais elle empêche à coup sur la nidation et donc agit comme une méthode abortive.

Parmi les méthodes directement abortives, nous trouvons :
Les méthodes médicales avec le RU 486 (Mifepristone), pilule du lendemain, puis Prostaglandines 2 jours plus tard, ce qui empêche la nidation
Les méthodes chirurgicales, comme par exemple la méthode Karman : anesthésie locale, tube aspirant.

Les avortements sont classés en deux catégories. IVG et ITG. L'IVG est très souvent pratiquée à des
fins contraceptives, simplement parce que pour l'une ou l'autre personne du couple, le bébé n'arrive
pas au bon moment.

Il y a une énorme différence entre contraception et avortement.

"La conception empêche la fécondation de l'ovule par le spermatozoïde, l'avortement détruit l'ovule fécondé, donc le fœtus, le futur bébé déjà vivant à l'état embryonnaire."
Tuer l'embryon dans le sein de sa mère signifie violer le droit que Dieu accorde à la vie en gestation. La discussion de savoir s'il s'agit déjà d'un être humain ne fait que camoufler ce simple fait: Dieu a voulu créer un homme qu'on a intentionnellement empêché de naître. Ce n'est rien d'autre qu'un assassinat ou un meurtre.
Nous n'avons pas le droit de tuer la vie. On peut décider d'avoir ou non des enfants, mais on ne peut pas tuer l'enfant qui est conçu. Ce n'est pas une éthique de situation, c'est la Parole de Dieu qui nous enseigne des formes différentes. Lorsqu'il y a conception, pas question de destruction.

Nous comprenons que les moyens de contraception autorisés sont ceux qui agissent avant la conception, nous l'avons vu ci dessus. Par contre les méthodes qui interviennent après la fécondation interrompent le développement de la vie du fœtus, comme le stérilet, la pilule abortive, dite du lendemain.

Dès la fécondation et la formation de l'embryon, un être est conçu dans le sein de sa mère et nous n'avnspas le droit d'interrompre son développement, car Dieu qui veille sur lui.

C’est toi qui as formé mes reins, Qui m’as tissé dans le sein de ma mère. Psaumes 139:13

Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient ; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m’étaient destinés, Avant qu’aucun d’eux existât. Psaumes 139:16

Dieu dit :

Ouvrirais–je le sein maternel, Pour ne pas laisser enfanter ? dit l’Eternel ; Moi, qui fais naître, Empêcherais–je d’enfanter ? dit ton Dieu. Esaïe 66:9

Si Celui qui donne la vie et qui fait naître s'interdit de mettre un terme à la grossesse, que sommes nous, nous les humais pour décider d'interrompre la vie.

Le célibat

Il peut être un problème en fonction de ce qu'il est accepté ou obligé, bien géré ou mal vécu…

Pour certains, il est don de Dieu : 1 Corinthiens 7:7 Je voudrais que tous les hommes fussent comme moi; mais chacun tient de Dieu un don particulier, l'un d'une manière, l'autre d'une autre.

Lorsqu’il s’agit d’un don de Dieu, le célibat se vit sans problème.

Pour d'autre il est un choix personnel :

Mais celui qui a pris une ferme résolution, sans contrainte et avec l'exercice de sa propre volonté, et qui a décidé en son cœur de garder sa virginité, celui-là fait bien. 1 Corinthiens 7:37

Quand il résulte d’un choix personnel, il demande profonde réflexion, détermination et ressources spirituelles.

Enfin pour beaucoup il est obligé.

Alors il peut engendrer un grand désarroi et une profonde détresse. Les célibataires obligés ont plus que d’autres besoins du soutien affectueux et discret de l’église. Ils ont besoin d'encouragement dans la confiance en leur Père céleste qui connaît mieux que quiconque leur souffrance et leur attente.

En ce qui concerne le veuvage : on peut demeurer veuf ou veuve ou se remarier …

Une femme est liée aussi longtemps que son mari est vivant; mais si le mari meurt, elle est libre de se marier à qui elle veut; seulement, que ce soit dans le Seigneur. 1 Corinthiens 7:39

1 Tim.5.3/16 (Ce qui est vrai pour les femmes l'est aussi pour les hommes.)




Témoignage (Dieu) | Parole de Dieu | Louange | Vie Chrétienne | Etude | Mariage (Dieu) | Education | Débat / Réflexion | Bible | News | Bon à Savoir | Couple (Dieu) | Redaction imatin.info | Méditation | Un miracle chaque jour | Santé | La Foi | Nutrition | Alerte Prévention | Femmes Leaders | Couple (Monde) | Bien être | Utile | Buzz du net | Conseils | Reussite | News (Dieu) | Trucs & Astuces | Hommes Leaders | Témoignage (Monde) | Mariage (Monde) | Mobile | High Tech | Pratique | Informatique | People | Confidence | Voyages | News People | Beauté

Inscription à la newsletter




Actualité

Bon à savoir : Les enfants qui manquent de sommeil sont plus exposés au diabète

La vie est belle ! 7J/7 - 20/08/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 18 fois |

Santé - Cancer : le danger des médecines alternatives

La vie est belle ! 7J/7 - 19/08/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 22 fois |

France : les agressions sexuelles en maison de retraite, un tabou français

La vie est belle ! 7J/7 - 16/08/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 35 fois |

Avoir de la graisse sur les hanches et les cuisses, c’est bon pour la santé !

La vie est belle ! 7J/7 - 14/08/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 24 fois |

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

La vie est belle ! 7J/7 - 13/08/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 36 fois |